Next Generation Cacao Foundation

De famille en famille. De l'agriculteur au consommateur

De famille en famille. De l'agriculteur au consommateur

Cacao-Trace est soutenu par la fondation Next Generation Cacao, il s’agit d‘une initiative prise par la société familiale Puratos. Fondée en 2016, elle a pour mission de contribuer au développement social, économique et environnemental des communautés de producteurs de cacao faisant partie du programme Cacao-Trace. Elle reflète la relation gagnant-gagnant leitmotiv de Puratos sur la durabilité, pour toutes les personnes impliquées dans la filière cacao, du producteur au consommateur.

La fondation supervise la collecte et la distribution des fonds perçus à chaque achat de chocolat Cacao-Trace dans le monde entier.

Bâtir la confiance grâce à une gestion transparente

Bâtir la confiance grâce à une gestion transparente

La fondation Next Generation Cacao est soutenue par un comité composé d’employés et d’actionnaires Puratos, des représentants Choco-Story* et d’autres amateurs de chocolat. La fondation est auditée tous les ans par un cabinet indépendant. Tous les membres de la fondation s’engagent à avoir une transparence dans l’ensemble des activités ainsi que de publier un rapport annuel.

Financer le bonus Chocolat à travers vos achats et vos donations

Financer le bonus Chocolat à travers vos achats et vos donations

Pour chaque kilo de chocolat Cacao-Trace acheté, Cacao-Trace verse un “bonus chocolat” de 0.10 cts au producteur de cacao. Ce mode de paiement simple et transparent est un schéma unique dans le marché, il assure à 100% que ce « Bonus chocolat » est reversé via la fondation Next Generation. Les donations personnelles et d’entreprises pour aider les producteurs de cacao Cacao-Trace et leurs communautés au Vietnam et en Côte d’Ivoire sont également acceptées.

Soutenir les communautés de cacao

Soutenir les communautés de cacao

De nos jours, les producteurs de cacao Cacao-Trace au Vietnam et en Côte d’Ivoire reçoivent leur bonus chocolat deux fois par an. Les besoins locaux déterminent la façon dont les producteurs de cacao utilisent le « Bonus chocolat ». Les projets sont définis et réévalués tous les deux ans. Par exemple, les producteurs de cacao au Vietnam reçoivent du cash et ils se divisent l’argent en fonction du volume de cacao qu’ils ont livré. En Côte d’Ivoire, le premier projet est de fournir des filtres à eau.